Les tablettes et le futur de l'informatique ?

— fr  — citation 
 

“When we were an agrarian nation, all cars were trucks, because that’s what you needed… PCs are going to be like trucks. They’re still going to be around. They’re still going to have a lot of value. But they’re going to be used by one out of x people.”

Steve Jobs

Si je suis d’accord (et triste) sur la conclusion que l’ordinateur risque d’être supplanté par d’autres appareils, je n’approuve absolument pas la comparaison voiture/camion. La tablette n’est pas une voiture. La tablette est à l’ordinateur ce que le train est à la voiture. Le train est moins fatigant, ne demande que peu d’apprentissage, fait rapidement ce que le plus grand nombre lui demande. Mais il ne va que là où la SNCF a estimé rentable d’aller. Pour aller plus loin, vous avez besoin d’une voiture. Il se révèle plus cher à l’usage : si on veut être plusieurs à l’utiliser, il faut payer une autre place…

Les tablettes seraient en train de révolutionner l’informatique nous dit-on. Non, elles sont en train de tuer l’informatique. Ces dernières années ont vu l’ordinateur entrer chez tout le monde. On pouvait espérer voir la capacité à programmer se démocratiser. On me dira que tout le monde n’a pas besoin de savoir programmer, comme on pouvait dire il y a quelques siècles que seule une faible part de la population avait besoin de savoir lire. L’ordinateur est un appareil versatile, universel, programmable. La tablette devrait être tout cela mais elle éloigne ces possibilités de l’utilisateur, les réservant à la caste des développeurs professionnels. Bref, c’est la fin de l’ordinateur personnel.

Si la tablette s’impose, une occasion magnifique aura été définitivement perdue.

Écrit le 12 October 2011 par Emmanuel